21 mai 2006

Made in Japan


A day in Tokyo - Japon 2007
Penché sur la carte de la ville, j'essayais de comprendre sa logique, son agencement, où se trouvait son centre névralgique ? Cette mégapole de plus de 8 millions d'habitants, avait-elle plusieurs cœurs en elle qui battaient si fort, pour susciter autant de fascination et d'engouement ?
La ville de tous les possibles, de toutes les rencontres, de toutes les audaces, de tous les mixages, de l'avant garde, de la mode, de la culture branchée, de la cuisine raffinée, la ville électrique la plus extravagante de la planète, où se côtoie en permanence tradition et ultra-modernité !
La capitale de l'Est s'était construite jadis à l'époque d'Edo, en cercles concentriques autour du palais impérial, puis s'était développée par la suite autour de nœuds de communication ou de gares. Il y avait donc plusieurs villes dans la ville, je ne saurais dire pourquoi, mais je savais que j'allais l'aimer...

Aéroport de Narita. me voici donc fraîchement débarqué en ce samedi 07 juillet 2007, une heure et quelques pour rejoindre Tokyo Central, puis direction Ykebukuro, au nord ouest, par la ligne JR Yamanote Line, la ligne de la ville haute, qui allait devenir mon repère ultime, grâce au grand contour quelle dessine de l'agglomération de Tokyo.
Je n'avais pas beaucoup de temps devant moi, tout au plus une journée, autant dire pas grand chose, vue la superficie de sa majesté. J'aime ce sentiment de découverte, de première fois, de nouveauté, capter l'air du temps, respirer, observer, m'imprégner de toutes choses, des visages croisés, de l'énergie ambiante, tout ce qui fait la particularité d'un lieu. Je n'ai aucune attente, juste me fondre dans la ville et avancer, marcher, aller de l'avant, j'ai perdu tout espoir, dans le bon sens du terme, je ne suis plus prisonnier d'aucun désir, je n'aspire qu'à une chose, être à l'instant, rien de plus...

Dimanche 8 juillet. 5h55. Réveil matinal dans la lumière pâle et blanchâtre, étendues urbaines à pertes de vue, du 14ème étage du Metropolitan Crown Plaza, il règne un calme apparent. Je plonge un sachet de Sencha dans ma tasse d'au chaude, j'avale mon premier petit déjeuner, bol de riz, œuf cru, sauce shôyu et saumon grillé. Ohïo Gosaïmasu....

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home