17 novembre 2007

Pérégrinations (marches et démarche)

"Invisible Australians"
"Le jardin des délices"
"Transversale africaine"

Carnets numériques
En 1999, alors que je travaillais sur un projet de résidence avec une ville d'Europe du nord, je reçus la proposition d'un travail en forme de missions de courtes durées à l'étranger. Je devais pour cela encadrer des groupes de personnes vers des destinations aussi différentes que variées, c'est ainsi que commençèrent mes pérégrinations qui allaient m'emmener des îles Grecques au Maroc, en passant par le Sénégal et plus récemment l'Australie, puis l'archipel du soleil levant...
Je n'imaginais pas à cette époque oh combien ces voyages allaient me permettre d'étudier de très près la nature humaine, m'incluant moi même dans cette étude et surtout comment les rencontres que j'allais faire me permettraient de grandir, de m'ouvrir au monde, ainsi que de nourrir mon travail d'artiste.
Depuis toujours j'avais rêvé de ce mouvement, en quête de nomadisme, autant d'occasions de me confronter à l'inconnu tout en récoltant ces fragments d'instantanés qui me sont si chers, paroles, mots, photos, minéraux ou bien couleurs glanées ici et là au fil des itinéraires où je me suis parfois perdu, certainement pour mieux me retrouver...
Une fois cette matière méticuleusement archivée, il ne restait plus qu'à la travailler. Pour cela j'allais mélanger outils et techniques traditionnelles, pinceaux, encres, pigments et outils numériques, devenus eux aussi indispensables à ma création.
Bien sur j'ai pu compter sur de nombreux compagnons de voyage, ils se reconnaîtront à la lecture de ces lignes, merci à eux, du fond du cœur, certains périples auraient pu prendre la tournure de cauchemars. Merci aussi à Nicolas Bouvier, Bruce Chatwin, Théodore Monod sans qui ces travaux n'auraient pas été ce qu'ils sont.
"Invisible Australians" extrait d'un travail à venir autour du peuple et de la culture aborigène, "Le jardin des délices" faisant référence aux étapes marocaines, puis "Transversale africaine" pour le Sénégal.
Voici donc quelques extraits de mes "carnets numériques", une toute nouvelle série d'œuvres, qui viennent tout juste d'être imprimées sur papier d'art à l'aide d'une technique révolutionnaire, permettant de fixer les pigments pour un siècle au moins, un siècle de couleurs, vous n'imaginez pas...

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home